Comment agir à coup sûr ! | La Quotidienne© le-retardataire.fr | 19 septembre 2017

19 SEPTEMBRE 2017

Ne reportez pas la lecture de ce message à demain !

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Il vous arrive sûrement de vouloir faire quelque chose et de ne pas le faire ?

Vous avez des tas de choses importantes à régler mais vous les reportez à plus tard ?

A chaque fois, vous avez sans doute des excuses toujours plus valables les unes que les autres !

Pourtant, vous êtes vous parfois demandé pourquoi vous n’êtes pas passé à l’action ?

En réalité, il existe deux forces majeures qui vous influencent sans cesse dans notre vie.

Eviter la souffrance : Ou être soulagé d’une activité ingrate ou déplaisante.
Ce besoin est inscrit en nous pour favoriser notre survie. En remettant au lendemain, on évacue provisoirement une tâche ou une activité déplaisante ou peu enthousiasmante au profit d’une activité plus plaisante.

Rechercher le plaisir : Ou accéder à une activité agréable.
Aller au cinéma, regarder la télévision, rencontrer des amis, se promener à la campagne, jouer aux jeux vidéos.

Pourquoi allumez-vous la télé au lieu de faire une activité physique ?

Car courir est plus douloureux que de regarder la TV au fond de votre canapé.
Car le plaisir de la TV l’emporte le plus souvent sur la douleur que vous ressentez à vous sentir fainéant.

Pourquoi continuez-vous à manger gras et sucré alors que vous souhaitez maigrir ?

Car manger gras et sucré est plus gratifiant que de se tenir à un régime.
Car réussir à manger équilibré est lié à plus de souffrance que le fait d’être en surpoids.

Autrement dit, la procrastination :

Sert à se débarrasser d’une douleur qui se trouve sur le chemin d’une satisfaction immédiate et permet d’échapper à la frustration.

C’est penser qu’AGIR sera plus douloureux que de ne pas passer à l’action.

C’est être persuadé que passer à l’action apportera moins de plaisir que de ne rien faire.

La solution pour passer sereinement à l’action consiste en réalité à modifier cette perception. Comment ?

En renversant notre perception naturelle.

C’est à dire en choisissant de changer ce à quoi vous associez du plaisir et ce à quoi vous associez de la douleur.

Pas si facile de lier que ne pas passer à l’action est plus douloureux qu’agir.

Pas si facile d’associer du plaisir à ce que vous avez envie vraiment de faire.

Pourtant, c’est un exercice simple de PNL (programmation neurolinguistique) en 5 étapes qui peut vous permettre d’y parvenir facilement.

Ecrivez l’action que vous avez besoin de faire, et que vous ne faites pas
Ecrivez quelle est la douleur que vous associez à cette action
Écrivez ensuite tout le plaisir que vous avez à ne pas faire cette action.
Ecrivez maintenant l’opposé : qu’est-ce qu’il vous en coûtera si vous ne changez pas ?
Enfin, mentionnez tout ce que vous gagnerez à faire ça maintenant.

C’est la fin de ce message, vous retrouverez cet exercice PNL ainsi que de nombreux autres expliqués en détail et point par point dans la méthode Résultats 100% Atteints.

Etienne Petit

La Quotidienne® le-retardataire.fr
Rue André Philip, 69003, Lyon

 

Vous aimez la Quotidienne® le-etardataire.fr, vous avez des idées, des questions, des remarques où vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse etienne@le-retardataire.fr​

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un(e) ami(e) ou un proche, n’hésitez pas à lui faire suivre (utilisez la fonction « transférez ce message » dans votre boite de messagerie électronique).

 

Vous n’êtes pas encore abonné, recevez dès demain la Quotidienne® le-retardataire.fr dans votre boite de messagerie préférée. Abonnez-vous à une dose d’Energie Gratuite !