L’échelle de la procrastination | La Quotidienne© le-retardataire.fr 15 septembre 2017

L’échelle de la procrastination

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Accordez-moi votre attention et je vous parlerai d’un comportement qui a un nom : la procrastination

A qui s’adresse cette Lettre déjà ?

Et bien à tous ceux qui reportent au lendemain, que ce soit de façon occasionelle ou plus régulière et qui souhaitent combattre un comportement qui, à un moment ou un à autre, s’avère préjudiciable à leur bien être.

Ou encore à tous ceux qui vivent aux côtés d’une personne qui a tendance à reporter au lendemain et qui se demandent comment l’aider à changer de comportement et aimeraientt savoir comment se comporter pour ne pas alimenter cette tendance.

En lisant cette Lettre, vous apprendrez notamment :

A comprendre la signification de ce terme.

A repérer les formes variés que peut prendre la procrastination.

A découvrir tous les mécanismes de ce comportement pour ensuite mieux pouvoir s’y attaquer.

Je vous disais hier que nous étions tous plus ou moins concernés par la procrastination. Pourtant comment savoir si ce comportement (à la mode depuis quelques temps) nous touche personnellement.

Vous arrive-t-il de reporter les choses, même les plus simples ?

Reporter des choses qui ne sont pas particulièrement longue, comme ouvrir le courrier ?

…ni particulièrement difficiles ou ennuyeuses à faire comme de rappeler un ami qui vous a laissé un message ?

Vous avez mauvaise conscience, cela vous travaille, vous vous en voulez ?

Il vous arrive d’avoir une amende pour avoir roulé sans assurance ? (cela fait plusieurs mois que vous auriez dû la renouveler)

Il vous arrive de payer des agios alors que vous avez deux mois de notes de frais en retard sur le bureau ?

Cela devient un peu plus clair là ? le personnage se précise ?

Ce qui est fou, c’est que personnellement, lorsque j’ai découvert mon comportement (à mes dépends bien sûr) j’ai malgré tout ressenti un soulagement, je mettais enfin un mot sur un comportement qui me pourrissait la vie depuis un sacré paquet d’année !

En cherchant sur des forums, j’ai découvert des centaines de témoignages similaires et enfin ! je n’étais plus seul à en baver.

Voilà pourquoi je suis là aujourd’hui, si je peux permettre à de nouvelles personnes de mettre un mot sur une habitude qui chaque jour handicape un peu plus, alors ce sera un pari gagné !

A propos, connaissez-vous l’origine de ce mot ?

Yes, c’est à ce moment que les cours de latin de la 3ème à la terminale vont enfin me servir !

Pro : adverbe impliquant un mouvement en avant

crastinare de cras : demain et crastinus : qui appartient à demain.

Ce qui est marrant, c’est qu’à l’époque des Romains, la procrastination était plutôt considéré comme un signe de sagesse. Toute personne qui savait en user etait quelqu’un qui savait attendre le moment favorable pour agir, sans céder à son impulsivité !

La signification de ce mot a bien changé, et mon petit doigt me dit que la révolution digitale doit y être pour quelque chose. Mais nous en parlerons dans un autre email.

Je vous laisse en vous souhaitant une excellente journée et rappellez-vous du mail d’hier !

Un petit effort de seulement 5 mn au moment de démarrer une tâche peut faire la différence. Dites vous : « allez juste 5 minutes et ensuite je fais ce qui me fait le plus plaisir ! ».

Vous verrez que cette technique simple peut faire toute la différence.

Ah ! au fait, je vous rappelle que si vous connaissez quelqu’un de votre entourage concerné par ce comportement et auquel vous tenez fort, rendez-lui un service en lui transférant simplement cet email ou en lui partageant le lien vers la page d’inscription à la Lettre le-retardataire.fr.

[LE SAVIEZ-VOUS] le-retardataire.fr est la première lettre d’information (newsletter) entièrement consacrée à l’art de s’affranchir de la « procrastination » et surtout, sans culpabiliser !

 

Etienne Petit
le-retardataire.fr
rue André Philip – 69003 – Lyon
Contact : etienne@le-retardataire.fr

 

L’idée du retardataire.fr vous plaît, vous avez des idées, des questions, des remarques où vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse etienne@le-retardataire.fr​

Cette lettre vous a plu ?

Recevez mes prochaines lettres le-retardataire.fr directement dans votre boite. C’est gratuit ! Inscrivez-vous ici.

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n’hésitez pas à faire suivre (utilisez la fonction « transférez ce message » dans votre boite de messagerie électronique).